Violence des supporters de Manchester United opposants aux propriétaires américains : Le match de Premier League contre Liverpool est reporté.

Protestation Super League Football Manchester

Violence des supporters de Manchester United opposants aux propriétaires américains : Le match de Premier League contre Liverpool est reporté.

Un match important de la Premier League anglaise a été reporté dimanche après que des centaines de supporters de Manchester United, protestant contre les propriétaires américains du club, ont envahi la pelouse de son stade d’Old Trafford avant le match contre Liverpool. « Suite à la violation de la sécurité à Old Trafford, le match Manchester United vs Liverpool a été reporté », a déclaré la Premier League dans un communiqué.
« Il s’agit d’une décision collective de la police, des deux clubs, de la Premier League et des autorités locales ».

La police du Grand Manchester (GMP) a déclaré que plus de 1 000 manifestants s’étaient rassemblés à Old Trafford, tandis qu’environ 200 autres personnes s’étaient rassemblées devant l’hôtel Lowry, à Salford, où les joueurs de United étaient hébergés avant le match. « Deux agents ont été blessés, dont l’un a été attaqué avec une bouteille et a subi une importante entaille au visage, nécessitant un traitement hospitalier d’urgence, indique un communiqué du GMP.

De nombreux supporters de Manchester United sont mécontents de l’échec de la tentative du club de rejoindre la Super League européenne le mois dernier. La famille Glazer, qui possède également les Tampa Bay Buccaneers de la NFL, dirige le club.
La Premier League a déclaré que la décision de reporter le match visait à assurer « la sécurité et la sûreté de tous à Old Trafford. »

« Nous comprenons et respectons la force du sentiment, mais nous condamnons tous les actes de violence, les dommages criminels et les intrusions, en particulier compte tenu des violations du COVID-19 qui y sont associées », a déclaré la Premier League dans son communiqué.

« Les supporters disposent de nombreux moyens pour faire connaître leur opinion, mais les actions d’une minorité vues aujourd’hui n’ont aucune justification.
« Nous compatissons avec la police et les stewards qui ont dû faire face à une situation dangereuse qui ne devrait pas avoir sa place dans le football.
« Le réarrangement du match sera communiqué en temps voulu. »


Des supporters protestent contre les propriétaires de Manchester United, dans le stade Old Trafford du club de première division anglaise Manchester United.

Manchester United a publié une déclaration reconnaissant le droit des fans à « la libre expression et à la protestation pacifique ».
« Cependant, nous regrettons la perturbation de l’équipe et les actions qui ont mis les autres fans, le personnel et la police en danger. Nous remercions la police pour son soutien et nous l’aiderons dans toute enquête ultérieure », ajoute le communiqué de United.
Des fusées de détresse ont été lancées et des bouteilles ont été jetées sur les officiers, a déclaré le GMP à propos des protestations devant Old Trafford et l’hôtel Lowry.
« Les manifestants à l’extérieur d’Old Trafford sont devenus particulièrement agressifs et antagonistes envers la police avant qu’un groupe d’environ 100 personnes ne force l’entrée sur le terrain, certains membres du personnel de United devant s’enfermer dans des chambres », ajoute le communiqué du GMP.

Les manifestants ont finalement été expulsés, mais à l’extérieur du stade, selon le GMP, « l’hostilité s’est accrue avec des bouteilles et des barrières lancées sur les officiers et les chevaux ».
Le chef de police adjoint du GMP, Russ Jackson, a qualifié le comportement des manifestants – tant à Old Trafford qu’à l’hôtel Lowry « d’ imprudent et dangereux ».
« Les actions de ceux d’aujourd’hui nous ont obligés à retirer des agents des services de police de première ligne et à faire appel au soutien des forces voisines pour éviter que les troubles ne s’aggravent », a déclaré Jackson.
« À différents moments, des bouteilles et des barrières ont été lancées, des agents ont été agressés et des personnes ont escaladé la structure du stade, créant un risque pour elles-mêmes et pour les agents.
« Nous avons lancé une enquête et nous travaillerons en étroite collaboration avec nos partenaires afin d’établir toutes les circonstances entourant les événements d’aujourd’hui et de poursuivre les responsables. »


Des supporters protestent contre les propriétaires de Manchester United devant Old Trafford.

La Super League

Manchester United — et Liverpool — étaient deux des 12 clubs qui ont annoncé le mois dernier leur intention de s’affranchir du format de compétition actuel de l’UEFA et de créer leur propre Super League européenne, avant que le projet ne s’effondre rapidement.
« Nous sommes dégoûtés, embarrassés et en colère face aux actions du propriétaire en ce qui concerne la planification, la formation et l’annonce de la Super League européenne », a déclaré le Manchester United Supporters Trust lors d’une réunion d’urgence du forum des supporters vendredi.
« Une fois de plus, cela démontre clairement que les propriétaires du club ne sont intéressés que par la maximisation de leurs propres profits et ne se soucient pas ou ne respectent pas les opinions des fans de Manchester United. »

Lors de cette réunion, le vice-président exécutif sortant de Manchester United, Ed Woodward, a déclaré que le club ne « cherche pas à relancer les projets de Super League ».
« Je sais que vous vous sentirez en colère et déçus par le manque de consultation et par la façon dont la proposition n’a pas reconnu le principe vital de la concurrence ouverte. Une discussion appropriée nous aurait permis d’éviter l’erreur que nous avons commise », a ajouté Woodward.
« Comme Joel [Glazer] l’a dit… nous n’avons pas donné assez de poids aux principes essentiels et aux traditions du mérite sportif qui sont si vitaux pour le football, non seulement dans les compétitions nationales mais aussi dans les compétitions européennes depuis le milieu des années 1950. »

Si le match n’avait pas été reporté et que Manchester United avait été battu par Liverpool, Manchester City aurait été confirmé comme champion de Premier League.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.